Page d'accueil

Trouvé sur Internet à la page : http://www.metiers-d-art.qc.ca/actualite/flash_artisan/meunierd.html , un texte d'un homonyme, artisan québécois, le texte suivant

“Je regarde devant.
Mon horizon coule doucement.
Comme l'océan dans son mouvement, j'avance, lent mais constant.
Si je voulais courir pour tout dire, je ne ferais que me trahir et m'étourdir.
À vouloir tout et être partout, on manque les plus beaux rendez-vous.
Au rythme de mes nuances, j'avance.
Dans un monde rapide et jetable, je suis toujours le dernier à quitter la table.
Devant le plus simple paysage, il n'y a pas de limite à mon voyage.
Ma patience inspire le soleil et ma cadence endort les anges.
Mais Balzac lui-même n'a-t-il pas dit un jour, que la constance était la plus grande expression de la puissance?
Comme le temps que prend la mer pour façonner sa pierre, je veux moi aussi laisser au temps le temps d'être artisan.
En sa cadence je fais confiance, et avec de la chance je construirai quelque chose qui aura de l'importance.”

Denis Meunier, Artisan Québécois

Hé oui, ce n'est pas du Denis Meunier, le p'tit belge, ... mais j'ai bien aimé.