Savoir avec quoi on nous empoisonne !

Rendre l’industrie alimentaire ou cosmétique plus ouverte et transparente ?
Yes we scan!

Deux sites intéressants pour surveiller notre alimentation ou les produits cosmétiques que nous utilisons :

etOpen Food FactsOpen Beauty Facts

 

 

Ces deux sites procurent des informations très intéressantes sur la composition des produits qui nous sont proposés par l’industrie alimentaire ou cosmétique : composition, valeur nutritionnelle, NUTRISCORE, présence de produits dangereux, …

Très facile d’usage, il suffit de scanner le code barre (ou introduire le code en dessous de celui-ci) d’un produit pour accéder à sa fiche.

Les bases de données sont créées en ‘OpenSource’ et sont de type ‘collaboratives’. Vous pouvez vous inscrire sur les sites et collaborer, améliorer, compléter les données.. .

Ses bases de données sont également accessibles  via des applications simples à l’usage et très pratiques à installer sur tablettes ou smartphones.
Recherchez l’applications sur :
 ou  ou 

Open Food Facts est un projet citoyen à but non lucratif créé par des milliers de volontaires à travers le monde. Vous pouvez commencer à contribuer en ajoutant un produit de votre cuisine, et nous avons plein de projets enthousiasmants auxquels vous pouvez participer de beaucoup de façons différentes.
Il y a moyen de soutenir ce  projet sans que cela vous coûte un seul euro simplement en utilisant le moteur de recherche Lilo
et de faire verser les points obtenus par vos recherches au profit de Open Food Facts ou Open Beauty Facts.  —  Merci pour eux !

A votre service

 

DIEU EXISTE – Plaidoyer pour la tolérance (20/05/2018 par Mr Robert Petitjean)

Le texte qui suit est ouvert à la discussion via les commentaires. 
Bonne lecture 

(Texte mis à jour par l’auteur le 10/9/2018)


…… Pour lire cet article, cliquez sur ce lien suivant : « DieuExiste  » et télécharger le document (en format PDF) 

MERCI POUR VOS COMMENTAIRES

Nouveautés sur le site de Joëlle MEUNIER

Quelques nouvelles œuvres sont présentées sur le site de Joëlle

 

 

Voir plus ICI

 

  Mais aussi …

 

Joëlle Meunier expose bientôt

 

à VALAIRE (près de Blois – France)
à la

Galerie " les Métamorphoses "

41140 Valaire (France – Loir et Cher )

du 3 avril au 22 juin 2010
(Vernissage le samedi 3 avril)

Plus d’info ICI

( Le site de la galerie : http://www.les-metamorphozes.com/galerie/ )

VW Forest en deuil !

Lettre ouverte à
A l’attention de la direction de D’IETEREN Auto Volkswagen Import
Rue du Mail, 50
1050 – Bruxelles

Beersel, le 8 décembre 2006

Monsieur le Directeur,
J’accuse réception de votre lettre du 22 novembre dernier par laquelle vous me faites part de votre émotion suscitée par la décision de Volkswagen AG au sujet de l’usine de Forest.
Cette dernière m’aurait d’autant été plus agréable si elle m’avait fait part de vos hypothétiques interventions auprès de la firme Allemande pour empêcher cette délocalisation de la production de la Golf et des suites que, vous-même, mais d’abord les travailleurs de Forest, alliez nécessairement subir.
Je suis indigné de voir, encore à l’heure actuelle, cette société réclamer encore plus de « cadeaux » en récompense des licenciements planifiés, sous peine d’alourdir encore la blessure sociale qu’elle-même a provoqué.
En fait, c’est la collectivité belge toute entière qui va devoir payer pour cette décision ;
Qui va payer les allocations de chômage pour les pertes d’emplois directes mais aussi indirectes ?
Ceci en n’évoquant même pas les nombreux cadeaux faits précédemment par l’Etat (vous et moi) pour la construction et la modernisation de l’usine de Forest et de l’ « Automotive-Park »
Il est temps (et je m’y engage) de réclamer à nos politiques de ne plus se plier aux exigences des multinationales, de réclamer la restitution des aides et subsides précédemment accordés mais aussi de trouver des solutions les obligeant à respecter le marché local de l’emploi. Je pense, entre autres
et par exemple, à des taxations sur les produits précédemment produits sur place et délocalisés, à une taxation sur base de la distance entre le lieu de production et le lieu de vente … imaginez avec moi !
Le Groupe Volkswagen à déclaré sa volonté de maintenir le site de Forest, affirmez-vous ? Oui mais vous taisez les conditions et restrictions qu’il y impose ;
Vous rappelez que la distribution de la marque est assurée par des entreprises belges et indépendantes ; si ces entreprises sont réellement indépendantes, pourquoi ne pas marquer cette indépendance en vendant d’autres produits ?
A ce jour, je suis encore propriétaire de deux véhicules de la marque (Polo et Audi 80) Au total, j’en ai acquis neuf à titre personnel et ai suscité l’achat de nombreux autres à titre professionnels. J’ai toujours été satisfait par le service « D’Ieteren » mais regrette qu’aujourd’hui ce service fasse partie
des « oeufs cassés » par le Groupe Volkswagen. Je vous informe qu’il entre dans mes intentions d’attendre l’année 2009 et d’évaluer la situation à Forest, avant de procéder au remplacement d’un de mes véhicules.
Comme vous, je suis soucieux de voir les chances qui seront données au succès du site de Forest.
Denis MEUNIER

Lettre originale en PDF  VW-Forest